La Voix du Maghreb

1,3 million de postes à pourvoir au Québec d’ici 2022

1,3 million de postes à pourvoir au Québec d’ici 2022
août 26
03:33 2014

De l’emploi pour tous. Ça pourrait bien être le cas en 2022 alors qu’Emploi-Québec prévoit que le taux de chômage affichera 5,7 % dans la Belle Province, soit le taux le plus bas depuis 1968. Aux dernières nouvelles, il se situait aux alentours de 8 %.

Dans les régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches, le taux de chômage pourrait même s’établir à 4 %. Il est aujourd’hui à 5,1 %. Ce n’est pas bien loin du plein emploi tout ça.

Emploi-Québec a publié, lundi, ses perspectives d’emploi pour les 10 prochaines années.

Selon ses prévisions, près de 725 400 emplois seront disponibles au Québec d’ici 2017. Et si l’on pousse les estimations jusqu’en 2022, il y aura pas moins de 1,3 million de postes à pourvoir.

Plus de 80 % de ces postes – 1,1 million – viseront à combler des départs à la retraite. De «vrais» nouveaux emplois liés notamment à la croissance des entreprises, il devrait s’en créer 253 800 d’ici 2022.

Ainsi, le nombre total d’emplois au Québec devrait atteindre 4,2 millions en 2022. De 2013 à 2017, il augmentera à un taux annuel moyen de 0,9 %, puis de 0,3 % pour la période 2018-2022. Au cours de la prochaine décennie, le chômage devrait quant à lui enregistrer une baisse régulière. Le nombre total de chômeurs devrait passer de 335 900 personnes en 2012 à 276 700 en 2017, puis à 255 000 personnes en 2022, selon les prévisions établies à partir d’un scénario de croissance économique établi par le Conference Board du Canada. Un scénario qui suppose, entre autres, que le Québec, comme le reste de l’Amérique du Nord, ne connaîtra pas de nouvel épisode de récession.

En 2022, le taux d’emploi de la population âgée de 15 à 64 ans devrait afficher 76,1 %, dépassant ainsi le sommet de 71,7 % enregistré en 2008. «Compte tenu du contexte de ralentissement démographique, la croissance de la population active continuera de reposer, dans une large mesure, sur la hausse de la participation des femmes, sur une plus grande fidélité au marché du travail de la part des quinquagénaires et des sexagénaires, ainsi que sur un solde migratoire favorable.»

Les portes seront donc grandes ouvertes pour tous les jeunes qui voudront intégrer le marché du travail au cours de la prochaine décennie.

L’offre de travail viendra des jeunes ayant terminé leurs études, de la future population immigrante, des personnes de 65 ans et plus qui seront plus nombreuses à mettre l’épaule à la roue et des gens en chômage qui décrocheront finalement un boulot (voir le tableau).

«La hausse de la participation au marché du travail des personnes de 65 ans ou plus, observée depuis le début des années 2000, se poursuivra. L’augmentation rapide de cette population, occasionnée par l’arrivée des premiers baby-boomers dans ses rangs et combinée à un taux d’activité toujours en croissance, fera augmenter de près de 50 % le nombre d’aînés présents sur le marché du travail. Cela représentera un apport de près de 50 000 personnes dans la population active.»

Départs à la retraite: 27 % des travailleurs à remplacer
La croissance de l’emploi n’est pas le seul facteur qui déterminera les besoins de main-d’oeuvre. N’oublions pas que 1,1 million des Québécois devraient prendre leur retraite d’ici 2022.

«Cela signifie qu’il faudra remplacer, en 10 ans, plus du quart [27 %] de la main-d’oeuvre qui était en emploi en 2012», fait remarquer Emploi-Québec.

Certains niveaux et domaines de compétences seront plus touchés que d’autres par les départs à la retraite. Par exemple, plus du tiers des gestionnaires sera à remplacer d’ici 2022. Idem pour les professionnels qui détiennent une formation universitaire.

Deux secteurs n’échapperont pas aux conséquences du vieillissement de la population : celui des affaires, de la finance et de l’administration et celui de la santé. Le tiers des personnes y occupant un emploi aura tiré sa révérence.

On peut consulter le document d’Emploi-Québec à l’adresse suivante : goo.gl/LCSzBE

SOURCE : http://www.lapresse.ca/le-soleil/affaires/actualite-economique/201407/21/01-4785681-13-million-de-postes-a-pourvoir-au-quebec-dici-2022.php

461 Lectures au total, 1 Lectures Aujourd’hui

Articles Liés

0 Commentaires

Pas de commentaire !

N'hésitez pas à laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire